Arthroscopie de la hanche

Arthroscopie de la hanche

Une arthroscopie permet à l’aide de fibres optiques et d’un moniteur vidéo d’explorer l’articulation et de traiter certaines pathologies

L’intervention d’arthroscopie de la hanche est réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (rachianesthésie).
Pour accéder à l’articulation, on doit distracter l’interligne articulaire soit en utilisant un fixateur externe soit en utilisant une table orthopédique qui permet de tirer fortement sur le pied du patient.

Le chirurgien va s’aider d’un contrôle radioscopique pour faciliter son abord de l’articulation qui est très profonde. Grâce à une incision de quelques mm, l’optique de la caméra est introduite dans la hanche. Toute l’articulation est visualisée.

Des outils miniaturisés peuvent être introduits par une autre incision, afin de traiter différentes pathologies (lésion du labrum acétabulaire, lésion du cartilage, arthrose débutante, arrachement du ligament rond, chondromatose synoviale, synovite villonodulaire…).

Après une arthroscopie de la hanche, l’hospitalisation reste courte, le rétablissement est rapide, la marche est reprise immédiatement et le retour à domicile est possible.